L'hippo

Le petit-fils de King-Kong
C'est le grand qui montre les dents
Ça monte en faisant ''clong''
Si haut les petits enfants
Ça crie dans la chenille aux yeux exorbités
Ça rigole dans ce train qui plonge dans l'eau
Et ces bouées secouées par la rivière affolée
Ils aiment tous ça et moi ils me trouvent gros

Je voudrais être féroce
Tel le rhinocéros
Mais les girafes me prennent de haut
Et les singes rejouent la pub OMO

Et le pire c'est quand ils se moquent tous de moi
Petits et grands dès qu'ils me voient
Avec une grande corne sur le bout du nez
Ils seraient tous intimidés
Mettez-moi dans une cage
Que j'ai au moins l'air sauvage
Même les éléphants
Ont des grandes dents

Je voudrais être féroce
Tel le rhinocéros
Près des autruches qui gobent tout
Et de ce crétin de Toco qui s'ébroue

Je voudrais être féroce
Tel le rhinocéros
Avec les lions qui foutent rien
Et les hyènes qui se moquent des chiens

Me cacher dans l'eau quand j'ai sommeil
Détruire ce rouleau qui me brise les oreilles
Devenir dangereux est ma cause
Une belle fourrure comme celle des fauves
Ce qui les fait marrer c'est quand je baille
Il y a sûrement un moyen pour que je m'en aille
Ce n'est pas une vie que d'être hippopotame
Je dirais même que c'est un drame

Je voudrais être féroce
Tel le rhinocéros
Ou être beau comme un panda
Ou de ces crocodiles qui font la loi
Je voudrais être féroce
Tel le rhinocéros.

Manu