Friandises

Quand j'allais à l'école sur le chemin
Il y avait une boulangerie pleine de friandises
On s'y arrêtait tous, tous les matins
Pour assouvir sans fin notre gourmandise
Il y avait tellement de merveilles dans cette vitrine
Que seuls les adultes pouvaient ne pas y succomber
Mais pour tout le reste de la légion enfantine
C'eut été de la folie de ne pas y entrer

C'était le paradis des malabars bigoûts
Des petits nounours et des carambars tout mous
Le temple secret des bouteilles de coca
Des chewing-gums colorés et des fraises tagada
Avec nos vingt centimes on faisait le plein
De cochonneries chimiques pour toute la récrée
Qu'on échangeait sans cesse jamais satisfait
Le sens des affaires c'est là qu'il s'est développé


Deux rouleaux de réglisse contre ton pain d'épice
Je t'échange deux billes contre une sucette vanille
Mon roudoudou pour un bisou sur la joue
Un crocodile haribo ou bien j'te fais bobo
Tire pas sur mes tresses ou je le dis à la maîtresse
J'te parie un carambar que t'iras même pas la voir
File moi des pipasols et j't'aiderai au contrôle
Donne ton œuf Kinder ou je dis tout à ta sœur



Filip et Manu